Identifiez-vous > Pass oublié ? 
  QUE CHERCHEZ-VOUS 
Rechercher
S'identifier
 Votre Identifiant
 Votre Mot de passe
S'identifier
Mot de passe oublié ? Cliquez ici
Vous ne disposez pas encore de COMPTE CLIENT ?
Je suis professionnel
 
Newsletter Pépinières
Questions / Nous contacter
Commander en ligne, l'expédition, le paiement, devenir client ?
Questions / Réponses
 
Nous contacter
Questions, Conseils ?
S'identifier
 Votre Identifiant
 Votre Mot de passe
S'identifier
Mot de passe oublié ? Cliquez ici
Vous ne disposez pas encore de COMPTE CLIENT ?
Je suis professionnel
 

› Les Pépinières de Marnay

› Les Pépinières de Marnay aujourd'hui...
Les Pépinières de Marnay c'est un savoir faire qui perdure depuis 1820, 120 ha de pleine terre, une boutique pour les particuliers et les professionnels.
Arbustes : 
Tous les arbustes produits sont destinés à une commercialisation en touffe forte (5/6 branches minimum). Distance de plantation entre rangs : 1m50 
Distance de plantation sur le rang : 50 cm. 

Taille : la majorité des arbustes sont rabattus l’année suivant la plantation afin de favoriser un nombre maximal de branches. 
Au fur et à mesure de la pousse, les arbustes reçoivent au besoin une taille de formation (le but étant d’avoir une plante équilibrée).

Plantes de haie :
Distance de plantation entre rang : 1m50
Distance de plantation sur le rang : 60cm
L’année n+1 suivant la plantation, les plantes ont une taille en vert pour forcer la ramification Au-delà d’une taille de 1m75, les plantes commercialisées ont été contre plantées en 2*2 M. Le but étant double : - favoriser le chevelu racinaire en vue d’une prochaine plantation
- harmoniser le port général de la plante

Conifères :
Nous distinguons trois grands groupes de culture :
- conifères de rocaille et spécimen : pousse très lente. Contre planté plusieurs fois. Vente au bout de 7 à 10 ans en moyenne.
- conifères de haie : cycle court destiné à la vente au bout de 2ans
- conifères grand développement : vendus jusqu’à 1m75/2m, puis transplantés en 2*2M pour des ventes en 2m50 et plus.

Tous les jeunes plants, majoritairement en godet de 9 ou godets anti-chignons sont plantés à une distance de 60cm sur le rang et 1m50 entre rang.

Le principal travail sur les conifères concerne :
- le tuteurage pour une grande majorité d’espèces
- la taille ou pincement en vert pour éviter l’allongement des entre-nœuds. Les plantes sont ainsi compactes, bien ramifiées et ne se dégarnissent pas à l’état adulte.

Arbres :
Au sein de la pépinière, nous distinguons plusieurs groupes en fonction de la forme des arbres :
- arbres tiges élagués : circonférence du tronc mesuré à 1m de 8/10 à 25/30 cm, avec une tête formée à 2m25. Arbre fléché.
- arbres ramifiés : les branches latérales démarrent du collet. Pour des tailles allant du 8/10 jusqu’au 25/30 (5/6m de haut)
- les touffes : jeune plant retaillé en n+1 suivant la plantation pour avoir un démarrage au collet d’au moins 5 à 6 branches.
- Cépée : touffe transplantée où 3 à 4 départs de branches auront été sélectionnées afin de former de belles charpentières.

Tous les jeunes plants sont plantés à une distance de 40 à 50 cm sur le rang. La distance entre rang est de 1m50. Ce schéma nous permet de vendre des arbres de 8/10 à 10/12 en taille pour les tiges et 1m 25 à 2m50 pour les touffes.

Au-delà de cette taille les arbres vendus sont transplantés en 2*2m pour trois raisons :
- développer le chevelu racinaire
- favoriser une couronne harmonieuse et régulière.
- Développé un axe central suffisant (arbre fléché) permettant lors de plantations le long des routes de remonter l’arbre à une hauteur de 5/ 6 m.

Les arbres transplantés ne reçoivent aucun désherbant. Un travail du sol sur le rang et entre rang permet de limiter la pousse des adventices. Méthode de culture :
- plantation en racines nues ou en godets suivant l’espèce en année n.
- pour certaines essences (tilia, acer, fraxinus, pyrus….) greffage en écusson au mois d’août (année n) de la variété choisie.
- Baguettage et tuteurage en n+1, n+2
- Taille, formation du houppier à 2m20

› Le tuteurage
Les arbres nouvellement transplantés ne sont pas bien encrés au sol, car leurs racines sont peu développées, superficielles et n'ont pas encore fouillées le sol.
Pour cette raison, un jeune arbre peut avoir besoin d'être supporté par un tuteur en attendant que ses racines soit suffisamment développées, soit durant 2 ou 3 ans selon l'espèce.

› Culture hors sol
Nos cultures hors sol s'étalent sur 2 ha, nous élevons plusieurs gammes au sein de la pépinière :
- une gamme 2l destinée à être transplantée en pleine terre ou en conteneurs de 5 à 7.5 L. Tous les 2l sont issus d’alvéoles de diamètre 4 ou 5
- une gamme de conteneurs en 2l les plantations sur talus ou sous paillage (hypericum, spirea, potentilla…)
- une gamme intermédiaire en C3/4l
- une gamme en C5, C7,5l pour élever des plantes en 80/100 ; 125/150cm. Majoritairement il s’agit de plantes en C2, C3, C4 que l’on rempote. Parfois nous travaillons aussi avec des racines nues issues de pleine terre
- la gamme décorosiers (emera, opalia, mareva, celina, vesuvia, suneva, calizia, kadora) cultivé en 2l issu de motte Giffy.
- Une gamme de très gros litrage en conteneurs de 500l, 700l ou Air Pot. Cette gamme nous permet de disposer sur place de beaux spécimens issus de pleine terre.

L’avantage est de pouvoir les exposer et de les vendre en contre-saison Tous les végétaux en conteneurs sont « repincés » en vert afin d’obtenir des plantes compactes et bien ramifiées. Nous travaillons exclusivement avec des terreaux enrichis en engrais à libération lente (osmocote 5/6 mois voir 8/9 mois).

Depuis trois ans des collerettes de rempotage biodégradables sont substituées au désherbant, avec trois avantages :
- gain sur la consommation d’eau
- évite l’apparition des adventices et des algues
- efficacité permanente dans le temps par rapport aux herbicides dont l’action « décroche » au bout d’une période de trois mois.

› Culture en AIR-POT
Air-Pot
La possibilité de planter toute l’année.

Qu’est- ce que c’est ?
L’Air-Pot est un contenant en plastique recyclé et réutilisable, de forme circulaire, avec une paroi perforée en 3D, comme une boîte à œuf. Il peut être fabriqué en plusieurs tailles, et plusieurs hauteurs ; c’est le conteneur qui s’adapte à la motte et non l’inverse. Le mode de culture Air-Pot est nouveau et révolutionnaire. C’est la garantie pour nos clients de planter des végétaux de qualité avec un système racinaire exceptionnel.

Depuis deux ans que nous avons commencé nos premiers essais de plantes cultivées en Air-Pot, notre stock est toujours en progression, et les résultats attendus ce sont vérifiés. Il est possible également d’étudier avec vous des mises en contrat de culture d’Air-Pot, pour des chantiers devant être réalisé hors des périodes habituelles de plantation, n’entraînant aucun stress, ni interruption de végétation pour le végétal.

Comment fonctionne l’Air-Pot ?
Les Air-Pot sont constitués par des parois originales avec des cônes fermés à l’intérieur et des cônes ouverts à l’extérieur. Ils ne possèdent pas de surface plate pour déformer les racines et commencer le « chignonage ». Les racines qui arrivent vers les trous se déshydratent au contact de l’air, provoquant un cernage naturel. Ainsi les plantes forment un système racinaire dense et jeune. Avec autant de jeunes racines pour capter l’eau et les éléments nutritifs disponibles, la vigueur et la santé de la plante est garantie.

Les avantages
Elimination du chignonage racinaire.
Le design 3D de la paroi de l’Air-Pot et le « cernage » continu par l’air évitent le chignonage des racines.

Réduction des temps de culture en pépinières. Le développement rapide de jeunes racines qui se forment et colonisent la motte assure une croissance plus rapide que dans les conteneurs standard de pépinières. Les plantes sont prêtes à la vente beaucoup plus rapidement.

Possibilité de stocker des plantes au moins 2 fois plus longtemps dans le même contenant. Ce fait donne un avantage très important pas seulement aux pépinières, mais aussi aux jardineries, où le stock de plantes reste parfois jusqu’à la saison suivante, et pour les paysagistes dont le programme de plantation est souvent retardé pour des raisons variées.

Meilleur réaction de la plante en condition climatique extrême. Le « cernage » continu par l’air donne toujours de nouvelles racines en particulier à la base du tronc. Le tissu racinaire n’est pas seulement plus efficace pour l’absorption de l’eau et des nutriments disponibles dans le sol, mais il est aussi moins vulnérable au froid extrême et à la chaleur. En effet dans un conteneur classique toute la masse de racine se retrouve contre la paroi et est plus sensible aux conditions climatiques.

Réduction remarquable des pertes. Une reprise immédiate après la transplantation signifie que les pertes sont énormément réduites et donc la qualité du stock des plantes en pépinières devient un argument de vente et une garantie pour le client. Plantation toute l’année. Les jeunes racines prennent place immédiatement dans le sol et la croissance de la plante n’est pas affectée par un stress d’arrachage.

Enracinement issu d’un contenant Air-Pot :


› Historique des Pépinières
Les Pépinières de Marnay ont été créées en 1820 par Monsieur BEY Edmond elle est essentiellement fruitière. En 1919, Monsieur Louis Baudoin rachète les pèpinières. En 1936, Monsieur Robert Baudoin la reprend et augmente la superficie, la main d’œuvre se fait plus qualifiée, le matériel et la technique culturale sont plus performants.

1953 voit la création d’une entreprise d’espaces verts, indépendante des pépinières. Celle-ci compte désormais 25 ha. De 1960 à 1966, l’entreprise crée de nouvelles agences sur Besançon, Dijon, Châlon-sur-Marne, Lons-le–Saunier et Héricourt, pendant que les pépinières continuent de s’agrandir avec 65 ha. L’entreprise s’oriente vers la culture de plantes ornementales. A partir de 1968, la direction des entreprises passe entre les mains des fils de M.Baudoin, Yves et Bernard. De 1975 à 1986, l’entreprise se dirige vers la vente aux professionnels de l’horticulture, aux communes, aux jardineries et aux particuliers, tout en développant son réseau commercial.

1987 voit la création d’un tunnel de 900 m² permettant l’expansion du bouturage, avec la multiplication d’arbustes à fleurs et de lauriers. Peu à peu l’entreprise arrive à auto-produire une partie des jeunes plants qui correspondait en 2004 à la moitié de ses besoins. En 1989, la production de rosiers est arrêtée car trop coûteuse en main d’œuvre et traitement. En 1999, la croissance de l’entreprise est fortement perturbée : mauvaise gestion, grêle…

Elle doit pratiquer le négoce pour compenser les manques afin de relancer le marché. En 2001, la serre multichapelle est installée : elle va permettre d’étendre la gamme professionnelle. En 2004, la pépinière comprend 100 ha cultivés et 50 ha en jachère. En mai 2005, les pépinières son mises en liquidation à cause d’une gestion hasardeuse. Le tribunal de commerce de Vesoul confie la reprise des pépinières de Marnay à la Sarl Pépinières Marnaysiennes, composées de deux frères Emile et Bernard GIRARD, et du neveu de Bernard, Alexandre. Emile et Alexandre apportent leurs connaissances du monde agricole, Emile par l’expérience et Alexandre par ses connaissances ô combien nombreuses (diplôme d’ingénieur en agronomie), Bernard celle du secteur bancaire et commercial. Actuellement, la pépinière comprend : 120 ha, 12 salariés embauchés de façon définitive et 8 saisonniers. L’avenir de la Pépinière passe par la modernisation du matériel, l’accès aux techniques nouvelles, et le travail d’une équipe de plus en plus performante et soucieuse de la croissance de son entreprise.


Infos Légales | Conception | Nous contacter
Pépinières de Marnay - 1 Rue Léon Paget - 70150 MARNAY Tél. : 03 84 31 95 77
E-mail : Nous contacter - Site web : www.pepinieres-marnay.com
Pépinières de Marnay - 1 Rue Léon Paget - 70150 MARNAY - Tél. : 03 84 31 95 77